Nouvelle vague de perquisition des CBD Shop en France

Nouvelle vague de perquisition des CBD Shop en France

juillet 30, 2020 0

Il s’embrelait que le gouvernement français a passé la deuxième vitesse avec une nouvelle vague de perquisition de CBD Shop. En effet, depuis ces dernières semaines,  une reprise des perquisitions dans les boutiques de CBD semblent s’intensifier.

Après la première vague en 2018, les propriétaires de CBD Shop subissent une nouvelle fois les foudres des autorités françaises. Alors que le pays s’acharne à interdire les fleurs de CBD qui sont légalement autorisé dans toute l’Europe, il augmente aussi la répression contre les consommateurs de cannabis avec ou sans thc. On sait tous maintenant que ces boutiques sont devenues d’utilité publique en proposant la seul alternative au trafic de Cannabis. Mais le gouvernement ne semble pas y adhérer. Ces actions fortes de la part de l’Etat, ont des conséquences lourdes pour les entrepreneurs, avec parfois de la prison ferme à la clé. Même si le plus souvent conclues par des relaxes, le parcours judiciaire que subissent les CBD Shop et coûteux pour les contribuables et pour les entreprises incriminées.

L’Etat pousse les entrepreneurs à se regrouper en association et à demander une évolution du cadre légal. Le gouvernement fait tout pour maintenir la confusion puisqu’il crée une mission d’information sur les usages du cannabis, censée déboucher sur la création d’un cadre de régulation pour le CBD en France et dans le même temps perquisitionne des dizaines de CBD Shop.

Le verdict du procès Kanavape devant la Cour de Justice de l’Union Européenne pourra t’il mettre de la clarté et de ce fait autoriser l’import et la vente de produits étrangers issus de la fleur de chanvre sur le sol français ? Cela permettrait aux entrepreneurs de travailler dans une relative sérénité.